vendredi 24 octobre 2008

C : Contrepéteries s s s s

Régulièrement et aléatoirement, je mettrai en ligne des contrepèteries avec parfois la solution en rouge.

La dernière insertion est juste au dessous de cette phrase :
- 430 - Ca gaze du côté des baigneuses qui présentent leurs dos à Trouville
- 429 - Venez vite ! Des bretonnes vont présentées leurs potes malouins
- 428 - La touriste s'est montrée déçue devant le phare
- 427 - Ce pauvre cornac n'a pas touché un rond depuis très longtemps (très facile)
- 426 - Mlle je vous emboîterais bien le pas avec conscience
- 425 - Ma vieille tante va bientôt entrer en France (très facile)
- 424 - Je vous ai vu plonger tous les trois dans le Doubs (très facile)
- 423 - Quel magnifique vue et quel bocage hein ! (facile)
- 422 - La femme du chef de gare m'a laissé le Chaix pendant une minute sur le quai
- 421 - Pour celles qui cherchent des chambres au mois, il y en a des libres à choisir
- 420 - Les luxations répétées mènent à la fêlure (très facile)
- 419 - Faut-il sonder le trou avant la fondation (assez facile)
- 418 - Le mathématicien veut connaître l'effet de la translation (facile)
- 417 - La généticienne pratiquent des mutations félines (facile)
- 416 - L'artiste peignait ses toiles lui-même
- 415 - Quel beau métier, professeur ! (facile)
- 414 - La violoniste au singulier a trouvé son la : c'est un la déchirant (Eh oui elle est triple)
- 413 - Les religieuses se lèvent au couchant et se passent de pain jusqu'aux matines
- 412 - Le sectaire se prend pour un sphinx
- 411 - La belle berbère a un nom bien kabyle (très facile)
- 410 - C'est habit scout qui m'éreinte
- 409 - Il n'est pas facile de faire dînette sans manger (facile)
- 408 - Quoi de plus sublime que l'affection d'un père
- 407 - La pâtissière moule des quiches
- 406 - Ces frites sont bien belles (très facile)
- 405 - La femme a dans la peau un grain de fantaisie (tirée par les cheveux)
- 404 - La garçon d'honneur a léchè le confit d'oie (facile)
- 403 - Voulez vous que je vous envoie dans la culture (très facile)
- 402 - Ce roc est plein de confort (facile)
- 401 - Quand il n'y avait pas d'informatique, les polytechniciens apprenaient à calculer en cent leçons (facile)
- 400 - Ce pédant rentre bien de Nice ! (facile)
- 399 - Votre poire a un goût de terrine (facile)
- 398 - La magistrature assise ment de bout
- 397 - La maîtresse veut voir les bons cahiers (facile)
- 396 - Quelle joie de se sentir quitte au but (facile)
- 395 - Le chasseur a vidé ses douilles sur un crapaud (facile)
- 394 - Les anglaises aiment le tennis en pension (connue)
- 393 - Ce jeune a hélas la mine piteuse (enfantin)
- 392 - Les jeunes hommes s'attachent aux bons cordeliers.
- 391 - La cantatrice a peur que sa mue la perde (très facile)
- 390 - Voir sur le pont ce caméléon (facile)
- 389 - Les filles du vigneron m'ont fait voir leur grange à vin
- 388 - La coureur en piste parle à peine.
- 387 - Ce n'est pas un boulot de faire du ciné
- 386 - Elle préfère les mines de Pompéï aux sites de Bologne (facile et double)
- 385 - Ne prenons pas le vin à demi : c'est l'heure du pinard
- 384 - La belle excitante s'affiche entre les maires
- 383 - La peine des jeunes génisses, c'est de ne pas être un veau gris
- 382 - Vise la bête (très facile niveau 12 ans)
- 381 - J'aime au sortir du camp une longue pêche sous-marine
- 380 - Ils habitaient des gîtes ignobles Quai Branly
- 379 - C'est embêtant que la bise gonfle (très facile)
- 378 - Les linges sèchent en mouillant les cordes
- 377 - Le vieux tailleur qui vend de la serge se demande combien il a de reste sur les bou_tons
- 376 - Le capitaine a enfumé sa cale (4 lettres à changer)
- 375 - Ce cas de Corée me turlupine (difficile 4 lettres à changer)
- 374 - non insérée car nulle
- 373 - Le boutre du sultan a coulé au confluent de la Garonne (trois lettres à replacer)
- 372 - L'on voit souvent sur les quais des gueux qui ronflent (elle est triple et un peu compliquée)
- 371 - Ce jeune homme danse comme un balot  (trois lettres à changer)
- 370 - Les pipelettes de Pau- sont mordantes
- 369 - Ce Sénégalais a une chopine de -cola
- 368 - Ne me parlez pas de la philanthropie de l'ouvrier charpentier (compliquée même avec l'aide)
- 367 - La geôlière aime le pénitencier
- 366 - Murillo a peint une vierge entre deux ascètes (facile)
- 365 - Il montrait sa vierge derrière le panneau (enfantin)
- 364 - La jeune bibliothécaire fait exposer les Plines (facile)
- 363 - L'entraîneuse a découvert l'athlète de Gand ( pour enfant de choeur)
- 362 - Le chirurgien me hisse sur la porte (facile)
- 361 - La comtesse a horreur des gants qui plissent (très facile)
- 360 - La pédicure me mouille les cors (très facile)
- 359 - Cette jolie fille habite Laval (très facile)
- 358 - Les martiens ont montré leurs bizarres phalanges aux Russes 
- 357 - C'est trop de puces pour ce village
- 356 - Oserais tu manant contester nos particules ? Ces matricules ont une valeur testimoniale
            La syllabe en bleu sert deux fois
- 355 - Une masse de perturbateurs est venu piller ma fine dans ma cave (double et facile)
- 354 - La cantinière donne son coeur au dragon (facile)
- 353 - Ce col mène à l'Aveyron (facile et déjà mise en ligne dans cet article)
- 352 - L'artiste a dans son coeur comme un rameau nu 
- 351 - Joseph a maculé Henri (très facile)
- 350 - Rien n'est plus gracieux qu'une demoiselle en culotte et en corset (chercher bien)
- 349 - Est ce que le prêtre est fou ? (facile)
- 348 - Pendant les messes nordiques, les époux adorent leurs patrons
- 347 - Les filles de Camaret aux si jolies bottes s'occupent activement de la tonte des brebis

- 346 - L'abbé ne résiste pas à la confession de mes torts (plus difficile)

- 345 - J'aime vachement ton frangin (très facile)

- 344 - Au Zambèze, les femmes sont belles et gentilles.

- 343 - Le Pont Neuf fait 60 pieds (facile)

- 342 - L'hôtesse possède beaucoup de chambres d'amis (facile)

- 341 - Une très forte odeur envahissait la rue du quai (très facile)

- 340 -  Jeune homme, ces crampes vous font elles bouder ? (facile)

- 339 - Ah, Madame que vos fils sont durs à la peine

- 338 -  Ma pauvre bête n'a pas encore l'âge de l'arthrite

- 337 - Les mathématiciens cachent leurs bornes sous des flots de formules

- 336 - L'aviateur brouillait l'écoute avec sa panne de micro (double)

- 335 -  J'ai trempé ma botte dans votre citerne (facile)

- 334 - Le dompteur dresse sa bête à lire (très facile)

- 333 - C'est à ses grands traits que l'on reconnait la Belgique (facile en cherchant un peu)

- 332 - J'aimerais rajeunir l'état de ma cloison

- 331 - Elle aimait avoir un chapelet de citrouilles autour du cou (facile)

- 330 - La chine se souleva à la vue des nippons (très facile)

- 329 -  Le révérend arrive à la pièce remplie de Mormons

- 328 - Les Rougons de Zola étaient remplis de stress

- 327 - La fille du proviseur  regardait décharger les péniches de potasse (facile) 

- 326 - L'emphase de l'abbesse irrite l'évêque de Bourges (double)

- 325 - La jeune fille ressent la profonde aversion de l'asperge (facile et belle)

- 324 - N'approchez pas vos mains de la piste de l'égoïne

- 323 - Le rabbin écorchait l'hébreu et sa femme l'écossait

- 322 - Camille Claudel trouvait les bustes de Rodin trop modernes

- 321 - Les filles de Troyes offrent leurs deux joues (facile)

- 320 - Cette presse est spécialiste du foot (facile)

- 319 - Elle avait une grosse frite dans son bock.

- 318 - La femme du pêcheur a oté le derme des sprats (facile)

- 317 - Le passeur a retiré la clé du bac

- 316 - Pour le mariage, le fiancé a  le choix dans la date (ultra facile et connue)

- 315 - Il est arrivé à pied par la Chine (connue et facile)

- 314 - contrepèterie de mauvais qualité

- 313 - De nos jours, les membres du PS se piquent en prenant les choses en riant

- 312 - Les mutins ont passé la berge du ravin (double)

- 311 - Ce bar est bien bondé (très facile)

- 310 - La marquise a bêché trois allées (facile)

- 309 - Elle a déjà été publiée plus haut sous la rubrique Lafitte

- 308 - Voici ma soeur la manière demandée (facile)

- 307 - Le cuisinier a un canard sur le feu (facile)

- 306 - Jupiter exigeait que Junon batte Saturne

- 305 - Il l'apaisa en la berçant doucement (facile si dur)

- 304 - Chaque matin la petite poule pondait quelque part (facile)

- 303 - Quand j'ai vu ce vieux lycée Ampère, je me suis senti atteint de livides pensées

- 302 - Les concierges sont souvent avides

- 301 - Le séminariste rêve de se voir en curé avec une calotte (très facile)

- 300 - Une sorte de rage lui tient lieu de verve (facile)

- 299 - Les dames nous dérangent !

- 298 - Ma chère votre menthe a un goût de fiel (facile)

- 297 - Le dentiste a mouillé la carie.

- 296 - N'allez pas à la messe sans foi (très facile)

- 295 - Le chasseur alpin passe de la crête à l'abime (facile)

- 294 - C'est pour moi une sacrée bête qu'un faucon (facile)

- 293 - Il est trop bon pour la quitter (très facile)

- 292 - Ce bond est digne d'un comanche (facile)

- 291 - La cuisinière n'arrête pas de mastiquer la sotte (facile)

- 290 - Le vieux marathonien veut courir sur le mont (facile)

- 289 - Les nouilles cuisent au jus de caneton (double)

- 287 - Les femmes cannibales sont d'abord gaver les blancs (facile)

- 286 - Oh ! les vilains anthropophages

- 285-  Tu ne peux pas te passer de vaccin dans les régions où tu es.

- 284 - L'archéologue aime fouiller dans les coins. (facile) 

- 283- J'ai vu la berge des Vendées (connue et facile)

- 282 -La jeune fille imagine des sites de banlieue (facile)

- 281 - Le jeune homme sortait de l'Ecole des Mines de Paris (facile)

- 280 - L'Arlésienne préfère les hommes qui aiment assez Bizet (facile)

- 279 - Les émirs font prendre des bains de f-oule à leurs vierges (pas terrible)

- 278 - Les jeunes filles doutent de leur foi (Rabelais)

- 277 - La baronne est folle de la messe (très facile)

- 276 - Le contrepet est l'art de décaler les sons (connue et facile)

- 275 - Les femmes géographes n'aiment pas les sites sans bosses (facile)

- 274 - Les paysans caressent le cou de leurs boeufs (très facile)

- 273 - L'aller et retour du Mans lui avait desséché la glotte (facile)

- 272 - Le pékin est à Nice (facile)

- 271 - L'ingénieur des Ponts et Chaussées a inspecté tous les ponts de Cologne (facile)

- 270 - En explorant le derrick d'Asnières, il s'écria il faut que ça pète sur les pipe-lines.

- 269 - A force de mouiller les fiches, je suis arrivé au fond de la colle (double et facile)

- 268 - Pendant que nous tricotons des patins au soleil, les joues semblent cuire (double et chercher pour une fois

- 267 - Omar craint les scorpions depuis qu'il en vit un sur le porc de Sabine.

- 266 - Je préfère ce simple Anjou au jus de la treille que l'on met en boutique (un peu poussive)

- 265 - Le chic des bottes séduit celles qui cousent les robes

- 264 - La patineuse tient absolument à faire une escapade sur mes roulettes (très facile)

- 263 - Le froid se glisse sous le dock et la jeune ouvrière gémit de froid

- 262- Dînant dans le Perche, j'ai goûté la cervelle et la macreuse.

- 261 - Le président va chaque fois à la messe et chaque mois dans la foule (facile et double)

- 260 - Jolie pépée, cache ton dos, si tu ne veux pas qu'on te jette à la rue. (il y a mieux mais on fera avec)

- 259 - Après avoir observé des piliers de mine, la femme de l'ingénieur affirme qu'un vieux veilleur ne peut être un bon boiseur

- 258 - Ma muse habite la zone dans le Gabon

- 257 - La boulangère m'a laissé le pain chaud et m'a donné sa croûte à pâté

- 256 - Le volume de vos tresses m'empêche de voir le football (très facile)

- 255 - Avant de mettre mon ampoule à la douille, j'ai commencé par brancher son culot

- 254 - Un très vieux contrôleur n'a pas de vassal.

- 253 - Le marmiton veut goûter la sauce

- 252 - La belle romancière n'a jamais voulu fâcher le lecteur (facile)

- 251 - L'exploratrice avoue que les canicules l'emballent (facile)

- 250 - Ne parlez pas de paix au grand Condé (facile)

- 249 - Cette vieille terre est grande ouverte aux militantes

- 248 - Ce n'est pas quand vous chez les clientes qu'il faut leur parler de la lecture.

- 247 - J'aimerais prendre mon thé avec ces deux piétons

- 246 - Certaines demoiselles aiment que le vent caresse leurs vitres (facile)

- 245 - La cantatrice passa toute en brillant.

- 244 - Ce camp a été victime d'un coup de semonce

- 243 - Si vous êtes marié, vous vous plairez à Bandol

- 242 - Votre recteur est un grand bonhomme (facile)

- 241 - Quand j'attrape l'angine, je pèle

- 240 - L'évêque rentre sa bête dans l'écurie (facile).

- 239 - Le président veut des calotins pour députés

- 238 -  La petite indienne caresse la  patte de la biche (facile)

- 237 - Il faut toujours rassembler beaucoup de fonds pour former des cliques

- 236 - La Chine est toujours attirée par le Pakistan (connue)

- 235 - Le gros Bop ne voulait sortir de la zone (très facile)

- 234 - Il n'est pas difficile de mettre les chèques en valeur.

- 233 - Le plomb est bien coté (facile)

- 232 - Rien n'est trop beau quand il s'agit de grandeur

- 231 - Il lui présenta le néophyte puis l'abbesse.

- 230 - Cette agitation de nos membres accroître encore notre malheur (facile)

- 229 - L'abbé se dresse en chaire devant les colonnes (facile)

- 228 - A vouloir aller plus vite que le son, vous risquez de vous briser la nuque

- 227 - Votre pose a raidi l'échine (facile)

- 226 - Tricotez moi ce poncho ! (facile)

- 225 - Cet engin à roulettes est-il décapotable ? (facile)

- 224 - La géographe constate la raideur des berges de visu (facile)

- 223 - Le campeur découvre des tentes à foison (facile)

- 222 - Le peintre a mis le couchant en valeur (facile)

- 221 - Le Pied Noir a souche dans le midi

- 220 - Le jardinier a placé sa belle serre entre les pins (facile)

- 219 -  Cette crique m'a procuré plus d'une belle trempette (facile)

- 218 -  A la laiterie : Affaissant subitement son broc, le garçon laitier mouilla les fiches de la dactylo et   chuta dans la jatte (triple)

- 217 - L'abbé ne supporte pas la laideur quand il est en curé (facile)

- 216 - Ce n'est pas en tissant que l'on fait les éperons (facile)

- 215 - Le général sait reconnaître le prix d'une bonne population (facile)

- 214 - La comtesse aime les groupes de cailles

- 213 - Le musicien aime prendre la flûte de pan

- 212 - Regardez les chambres illuminées (facile)

- 211 - Je gémis sans pouvoir lutter  (pas excellente)

- 210 - Il regrette que ce balcon saille

- 209 - Voilà encore deux pinsons de nichés (très facile)

- 208 - Il court, il court le furet

- 207 - La douane israélienne n'admet pas les préposés russes.

- 206 - Voulez vous compter mon tas ? (facile)

- 205 - Le capitaine de vaisseau redoute les proues qui tuent (facile)

- 204 - J'aime quand les Russes sont en fête (facile)

- 203 - Ne pas confondre la fine et l'épaisse (facile)

- 202 - L'architecte toulousain donnerait bien toutes ces vieilles briques pour une très belle lucarne

- 201 - Ecrit par Victor Hugo : Le poète qui rêve est un néant fécon

- 200 - La personne très âgée réussit à se nicher dans ses torchons (facile)

- 199 - Le médecin n'aime pas que la belle infirmière parte pendant les ventouses

- 198 - Les jeunes filles gardent toujours leur coeur pour le vaincu (facile et connue)

- 197 - Le général aima cette nouvelle subite de l'action

- 196 - Le petit vicomte montre sa civilité de façon fort virile

- 195 - La mousse à la pistache (facile)

- 194 - Il faut au général un troupier pour forcer le pont (facile)

- 193 - Que de peine me fait votre malice

- 192 - La mine piteuse (facile)

- 191 - Le pêcheur approcha sa conquête du quai (très facile)

- 190 - Ces satins de jeunes mariées sont pudiques (facile)

- 189 - Votre compère a l'air d'un saint (facile)

- 188 - Le professeur aime la constitution 

- 187 - L'hôtelier a étalé ses carpettes sur la route (facile)

- 186 - Méfiez vous de la tulance du flatteur

- 185 - Campeurs, il faut que vous quittiez ces bâches

- 184 - Le jus de sapin apaise mon angine (facile)

- 183 bis - A  l'Elysée, la marque de fromage Le Président  travaille bien avec le Saint Nectaire.

- 183 - Elles ne peuvent résister à l'appel de Claudine (facile)

- 182 - L'oiseleur se débrouille pour montrer l'appeau de ses cailles

- 181 - Il y a des résidus de pierre dans la saline

- 180 - Si tu ne manges pas mon chou, je ne toucherai pas tes cailles.

- 179 - La fermière a des nichoirs en forme de pont (très facile)

- 178 - Voyez donc ces balles qui sortent de votre valve (facile)

- 177 - Les danseurs exhibaient des corps arsouilles (il y a mieux dans le style)

- 176 - Mesdames, l'amoral a des qualités

- 175 - Cette décharge foudre m'a enlevé toute ma poudre (facile)

- 174 - Il n'y a pas de cesse dans cette profession ! (facile)

- 173 - Chaque été, les canicules s'emballent (facile)

- 172 - L'ânesse a le feu au derrière (facile)

- 171 - Lola me turlupine

- 170 - Je trouve que Mâcon possède un drôle de nom !

- 169 - Avant de commencer, l'adjudant fait bisser l'appel (facile)

- 168 - La pauvre femme se tordait les mains devant le sinistre (facile)

- 167 - Après les douilles, les chasseurs ont vidé les carafons (facil

- 166 - Peu intéressante

- 165 - L'ouvrière est passive devant la linotype

- 164 - La belle couturière bouche bien les trous de mites

- 163 - Les jeunes filles n'aiment pas qu'on leur fasse pénétrer les voies de Dieu (facile)

- 162 - Il y a deux sortes de gendarmes : les courts et les longs (on ne doit pas donner la solution)

- 161 - L'Ecole de Cavalerie de Saumur vante toujours ses bons côtés (facile)

- 160 - Il est défendu aux dames patronnesses de quêter sur un pliant

- 159 - La belle adjointe songe à la mine florissante de son père (facile)

- 158 - Ca m'a tout l'air d'un poids ferreux

- 157 - Ne posez jamais votre dos sur le billard

- 156 - L'étudiante adore les mots grecs (facile)

- 155 - Il ne faut pas trop allaiter la biche (facile)

- 154 - Le  sauteur s'approche du record du bond (facile)

- 153 - L'abbé confesse l'épicier

- 152 - Le directeur du FMI trouve toutes les baisses faisables (facile)

- 151 -  Les miss béent devant les péniches

- 149 - Donnez un bon coup de batte à ce Démocrite (facile)

- 148 - De vieux messieurs bedonnants s'évertuaient sur leurs frites (facile)

- 147 - Trop de chaleur rend les frites ébénées  (facile)

- 146 - L'enfant du ché serait-il mythomane ?

- 145 - Elle hésitait à dévoiler son but devant tant de candeur (facile)

- 144 - Soldats, c'est en dressant vos parts que la cantinière s'est souillée les mains (double)

- 143 - La jeune existentialiste se prête au jeu du néant (facile)

- 142 - De vieux messieurs bedonnants s'évertuaient sur leurs frites

- 141 - Les normaliens se battaient autour des turnes (facile)

- 140 - Les polytechniciens s'en lèchent dans leurs calculs

- 139 - L'ordonnance du capitaine secoue sa caissette jusqu'au camp

- 138 - La poétesse aime beaucoup les vers belges (facile)

- 137 - Admirables folles, il ne vous manque que la paresse

- 135 - Plus elles mentent et plus elles se souillent

- hors numérotation - En Guyane, il n'y a plus de bite aux rats (facile)

- 134 - On peut s'orienter à la faveur d'une sente

- 133 - Les meilleures pages se font à l'usine

- 132 - Si j'étais papier, j'aimerai les poncifs (facile)

- 131 - Je tournai vainement ma peine vers les livres (Lamartine)

- 130 - Les lièvres n'aiment guère la ch_asse

- 129 - Monsieur, goûtez bien cette farce (facile)

- 128 - Quand je laisse travailler ma bile, je me sens détesté (facile)

- 127 - L'aviatrice a pendu son fuselage à la cime d'un pin.

- 126 -  Comment peut-on dîner avec si maigre part ? (facile)

- 124 - Ce nouveau camp n'est pas désagréable à la longue (facile)

- 123 - En bas de la rue Lafayette, la cuvette est remplie de bouillon (facile)

- 122 - Il faut être peu pour bien dîner (facile)

- 121 - Le maire de Rion a toujours de belles élections (facile)

- 120 - La jeune fille agace les roussettes avec ses bouts de pain (facile)

- 119 - Le cardinal tient à être en curé pendant son élection (facile) 

- 118 - Quelle admirable beauté de site (facile)

- 116 et 117 en anglais

- 115 - Derrière le bar, je me suis délectée d'une vieille fine sans dépôt (facile)

- 114 - Elle avait goûté un vieux marc très doux (facile)

- 113 - A Bourg sur Gironde, je n'ai pas apprécié les C_ôtes du cru

- 112 - A l'auberge du Bon Coucher, j'ai beaucoup apprécié la poire à la fine (double et facile)

- 111 - A l'auberge du Congre Debout, j'ai aimé l'escalope sur une belle salade

- 110 - A l'Hôtel du Bon Coucher, j'ai eu une tourte de cailles

- 109 -  A l'auberge du Congre Debout, j'ai humé des rillettes en fût

- 108 - Retirant le quart de son dû, il en perdait sa belle mine (double)

- 107 - Vous avez une bien belle gerbe, Ovide !

- 106 - La sainte nitouche trouve les plus petits délits vicieux

- 105 - Cet oiseau aime bien mettre son nid entre deux bouchons  (facile)

- 104 - Monsieur l'abbé, convertissez mon père

- 103 - Les professeurs de médecines ont admiré le factum du recteur (facile)

- 102 - C'est dans les vieux pots que l'on fait la meilleure compote

- 101 - Que de fous dans ce Comptoir (facile)

- 100 - La Comédie nous enseigne à détester nos ridicules

- 99 - La servante revient de la ferme pleine d'espoir

- 98 - Le chirurgien amputa une jambe (facile)

- 97 - La belle commerçante a un horrifique bénéfice

- 96 - Ma belle mère est enchantée par les rossignols du caroubier.

- 95 - Ne laissez pas décider ce bandit.

- 94 - Ne restez pas dans ce chambranle si vous voulez que l'on se barre

- 93 - Les Scipions n'aimaient pas les mortadelles

- 92 - L'abbé a bien de la peine pour sortir un écu de son tronc.

- 91 - La travailleuse ne rougit pas d'un cal fécond (facile)

- 90 - Les propriétaires de Bordeaux ont de magnifiques hôtels

- 89 - En quittant le quai le soldat demanda un bidon (facile)

- 88 - Chez la femme, le cou est bien près du tronc.

- 87 - A Morlanne, les jeunes filles se font vite à la vie de la butte.

- 86 - Les gueules noires portaient toujours leur pain à la mine (facile)

- 85 - Tu dois ramoner au plus vite cette valve à fumée

- 84 - Admirez donc l'écaille de ces moules !

- 83 - C'est à l'amie que j'offre mon vin

- 82 - Aujourd'hui, Marion combien rapporta votre quête ?

- 81 - Le sage montre son dos aux goguenards

- 80 - Dès que l'on touche à son petit banc l'enfant boude (facile).

- 79 - Ne ménage pas ta peine pour secouer la litière

- 78 - Le paysan regarde pousser les épis

- 77 - Les jeunes ados s'amusent avec leurs piles de btes

- 76 - Le garagiste a des cales souillées

- 75 - Il faut de fortes bottes aux dames de la piste (facile)

- 74 - Les filles de Paris sont minables, il serait bon de ne pas les quitter (double)

- 73 - La petite indienne suçait le pis de la vache (facile).

- 72 - On ne doit pas nettoyer son lit au savon (facile)

- 71 - Mon employée de maison est très douée pour secouer les mites de mes habits (facile)

- 70 - C'est long comme lacune (facile)

- 69 - Numéro érotique sans contrepèterie

- 68 - La crise financière a pour origine que les banquiers racolent des fonds véreux

- 67 - La bigote a vu pivoter le sicaire (facile)

- 66 - Je donnerai bien ma paie pour avoir votre rubis.

- 65 - Cet enfant de Paris s'est efféminé (facile)

- 64 - La jeune fille était abusée par les mythes (facile)

- 63 - La préfète se réjouit de passer des Landes au Gard

- 62 - Le bouffon de la reine est travaillé par un catarrhe

- 61 - Accroupie sur la chaise la cuisinière se réchauffe le bras

- 60 - La fermière a une poule qui mue (facile)

- 59 - Il faut toujours prendre l'échelle par le bas ! (facile)

- 58 - A quoi bon me pousser pour que je vous trompe ?

- 57 - La baronne adore un feu de poutre (facile)

- 56 - La petite nonne admire les grands boeufs (facile)

- 55 - Il est défendu de scier dans le chantier (facile)

- 54 - A l'idée de voir la Chine, la jeune fille est envahie d'une étrange pâleur (facile)

- 53 - Le propriétaire avait lésé la métayère en lui retirant sa biquette

- 52 - Ces grosses fouilles n'ont donné que de vieux coutres (facile)

- 51 - La cantinière porte une grosse d'oeufs au camp

- 50 - Cette très belle dame jouit d'un nom bien coté (facile)

- 49 - Ah ! Monsieur quel site à votre balcon

- 48 - Le jeune nudiste veut dîner en pensant (facile)

- 47 - L'éditrice aimerait que son bouquin rende bien (facile)

- 46 - Tu n'as que tes petits pois pour dîner (facile)

- 45 - La cantinière met son quart au trou du fût (facile)

- 44 - La bergère longea le verger jusqu'à la berge (facile et connue)

- 43 - Les cardinaux ne jettent guère l'habit rouge aux orties.

- 42 - Le maire s'exerce sous la flotte.

- 41 - La physicienne a un poids qui vaut plus d'une dyne.

- 40 - Le jeune archéologue mettait souvent les produits de ses fouilles dans des caisses (facile)

- 39 - La jeune paysanne rêve devant un beau vendeur (facile)

- 38 - Le gros entrepreneur pétrit le béton à la tonne (facile)

- 37 - Le facteur ne veut par qu'on le chipote quand il trie

- 36 - Allons, ma fille essie ça vite et bien (facile)

- 35 - J'ai le nom de la Russe sur le bout de la langue

- 34 - Le marquis aimait caresser le jonc de sa canne (facile)

- 33 - Le chasseur sous-marin recherche toujours des fonds curieux (facile)

- 32 - Méfiez vous des dons coûteux (facile)

- 31 - Le vigneron mettait le doigt entre les deux caisses pour boucher le trou du fût (facile)

- 30 - Le champion de javelot jette avec puissance (facile)

- 29 - Le clerc du notaire n'arrive pas à atteindre son but

- 28 - Si vous vous voulez qu'elles goûtent, donnez leur donc des flans

- 27 - Il ne faut pas juger le pichet sur la mine (facile)

- 26 - Rien ne plaît au matin comme un bon coup de Byrrh

- 25 -Dans les années 1960 à Saint Sever, le député réservait au sénateur une belle collection de piques

- 24 - Le touriste admire l'écusson de la Suisse

- 23 - Dans sa voiture, la mariée partit avec un grand salut à la noce (facile)

- 22 -  Il est émouvant de voir le pétardier derrière le char

- Il y a des gens qui habitent des gîtes infâmes dans la rue du quai. (double contrepèterie)

- Ce col mène à l'Aveyron

- On avait interdit aux enfants de jouer sur la berge du ravin.

- Les populations du Caire sont laborieuses

- Depuis qu'il y a la pression des nippons sur la Chine, il arrive à pied par la Chine. Et pourtant la Chine veut la paix.

- Il y a une panne de micro dans les pièces du fond

- Il y a des matins qui chantent

- La jouvencelle glisse dans la piscine

- Le petit vieux vend de la serge (facile pas de lettres en rouge)

- Mon oncle perd courage devant les amas de patentes

- Ce bond est digne d'un commanche

- Voici monsieur le curé, la bannière demandée.

- L'antiquaire recherche des bras de chaise.

- La pédicure est pour moi dangereuse car elle me mouille les cors.(facile)

- Je m'excuse, Mlle, mais le volume de vos tresses m'empêche de voir le football (je vous laisse le choix de la lettre à permuter)



Au 19ème siècle, l'homme politique LAFFITTE fut l'objet de nombreuses contrepéteries. C'était facile, il suffisait de remplacer le F par un B:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Laffitte

- Depuis que Laffitte a plongé dans le Bosphore, Laffitte ne doit plus être présenté à l'abbesse !

- J'ai du mal à vous blairer Laffitte

- Eh ! où allez-vous ainsi bourré Laffitte

- Laffitte est bien contre les baisses

- Laffitte est abaissé



- Couper les nouilles au sécateur (facile et connue)

- Soldats, brûlez vite ces camps ! 3

- L'art de caler les sons

- La fille de Troyes offre ses 2 joues

- L'U.S. Pouillon Tennis

- A Beaumont le Vicomte

- Il y a du moka dans l'auto kabyle

- Chaque soir, cette petite poule pondait quelque part

- La fille du proviseur aime à voir décharger les péniches de potasse

- Avec notre caporal, ça rale au Cap !

- Cette chute m'a rompu le bras

- Les beaux-arts sont un plaisir des dieux

- Envoyée par un ami : Après Cap du Pouy , il y a, depuis la tempête, voies sur berge à Péré

- Je vais vous livrer tous les secrets du fameux message de Saxe

- Ténor de feu

- Ce vieux baryton bisse : sa femme ne trouve plus ça bête

- Quel champ de coton (facile)

- Filles folles à la messe

- Les jeunes filles doutent de leur foi

- Les occitans hérétiques sont entrés dans les annales en sortant du bus.

- J'ai vu la berge des Vendées.


- Les vilains anthropophages

- Les nouilles cuisent au jus de cane

- Il est trop bon pour la quitter

- N'allez pas à la messe sans foi.

- En mai 1968, la police a joué avec les fouilles des grandes écoles.

- Le dentiste a mouillé la carie.

- Le prieur est en train de graver la notice.

- Mettez moi donc enfin cette pile bienvenue.

- Le séminariste rêve de se voir en curé avec une calotte.

- Docteur, si je suis grosse, est -ce grave, aussi ?

- Chaque soir, cette belle poule pondait quelque part.

- Il l'apaisa en la berçant doucement.

- Voici Monsieur le curé, la bannière demandée.

- La marquise a bêché 3 allées.

- Ce bar est bien bondé. (facile).

- Les mutins ont passé la berge du ravin (double, on vous laisse chercher).

- Il arrive à pied par la Chine.

- La jeune fille a le choix dans la date.

- Ma fille, j'ai le plaisir de vous doter.

- Escalope à la salade. (facile)

- Cette presse est spécialiste du foot.

- Seule l'entrée du premier char marque une date.

- Les filles de Troyes offrent leurs deux joues. (facile).

- La femme de Rodin trouvait ses bustes trop modernes.

- Allez, brancher les colonnes.

- Jeune homme, il ne faut pas tacher l'ébonite.

- Faudrait voir, allaiter la biche !

- La Chine s'est toujours dressée devant les nippons (facile).

- La pression des nippons sur la Chine (facile)





























-Misson Pouillon pour les masculins et les féminines.

- La femme du chef de gare m'a laissé le chaix.

- Elle avait un chapelet de citrouille autour du cou.

- C'est à ses grands traits que l'on reconnait la Belgique.

- Quoi ! le chauffeur est encore gris après avoir tamponné.

- Ma pauvre bête est à l'âge de l'arthrite.

- Ce modèle présente des manches insolites.

- Ce soir, on donne l'aiglon au camp.

- Nous avons pu passer sans nous laisser acculer (facile).

- Le Pont Neuf fait 60 pieds.

- Au Zambèze, les filles sont belles et gentilles.

- J'aime vachement votre frangin.

- Les bergères de Rennes s'occupent de la tonte des brebis.

- La stomatologue a fait une dentier au pompiste.

- Joseph a maculé Henri. (facile).

- En période d'élection régionale, la candidate connaît bien les buts des élites.

- Je vous propose une escalope avec une très belle salade du pays.(facile)

- Cette jolie fille habite Laval. (facile).

- Les premiers chrétiens ont montré leur calvaire à l'unisson.

- La pédicure je l'évite car elle me mouille les cors. (facile)

- Les ménagères d'Oran ont longuement regretté que le charbonnier n'ait plus la houille kabyle.

UNE PETITE SERIE TRIPLE ET DONC PLUS COMPLIQUEE

- L'on voit parfois sur les quais des gueux qui ronflent

- Le boutre du sultan coulait au confluent de la Garonne.

- Ce cas de Corée me turlupine.

- Ils habitaient des gîtes sordides Quai Branly

- J'aime au sortir du camp une longue pêche sous-marine.

- Aux sites de Bologne, je préfère les mines de Pompéï.

- La cantatrice a peur que sa mue la perde (facile).

- Les disciples d'Einstein voient le monde conique.

- Le garçon d'honneur à sucer le confit d'oie (facile).

- On avait interdit aux ados de jouer au tennis en pension.(facile)

- Les nouilles cuisent au jus de cane (double, on fait un effort).

- Avoir vidé ses douilles sur un crapaud.

- Ce pédant rentre t il bien de Nice ?

- On apprend à nos élèves à calculer en cent leçons.

- Voulez vous que je vous envoie dans la culture ?

- Le jeune a sucé le confit d'oie (facile).

- Moi, campeur ! de la tente je m'en fiche.(facile)

- Le vicaire demande des cierges. (c'est la série des faciles)

- Ce bond est digne d'un commanche

- La jeune berbère a un nom bien kabyle

- Les religieuses se lèvent au couchant et se passent de pain jusqu'aux matines

- Le membre du jury est il assez matheux ?

- Ce condiment a bien abîmé ma belle mâche !


- Ah ! Madame l'abbesse, je voudrais tant connaître votre ciel à fond.

- Le potache voudrait enfin connaître l'effet de la translation.

- Les hypocrites pratiquent la délation dans le faux (facile)

- Faut-il sceller le trou avant la fondation.

- Les luxations répétées mènent à la felure

- La femme du chef de gare m'a laissé le chaix pendant une minute sur le quai (difficile sans donner la solution et elle est double)

- Ce bar est bondé (facile)

- Magnifique vue et son bocage, hein !

- Je vous ai vu plonger tous les trois dans le Doubs.

- Enfin ma vieille tante va rentrer en France. (facile)

- En Finlande, la voyageuse se penche sur le plan du lagon.

- Il y a très longtemps que ce pauvre cornac n'a pas touché un rond.

- On voit souvent sur les quais des gueux qui ronflent. (Attention elle faut bouger trois lettres)

- Oh ! la belle berge vallonée. (facile)

- Quelle triste mine, Paule ! (facile).

- Théodule a été en Corée (facile)

- Elle est pénible à grimper cette butte pleine de pierres.

- Garçon c'est une horreur : Il y a une mite dans les belons et la carte sent le thon.

- L'américaine a proposé sa poule à la mâche.

- Séchez moi vite cette datte !

- Oh ! le veau gras geint !

- Mme la cuisinière votre gras est trop chaud !

- Buvez donc un peu avant de me quitter (facile).

- Ce qui compte pour moi, quand je dîne c'est la purée (facile).

- La madelon propose un vin bien seyant (facile).

- Tripes aux papillotes (facile)

- Devant les jeunes filles du couvent voisin, les jeunes gens aiment jouer au tennis en pension.(facile)

- Courezbon monsieur !

- Monsieur le président de la F.F.T., votre tennis est bien propagé

- L'entraîneuse a fait shooter son petit gars (il y a mieux)

- La sportive admire le champion pendant le tennis (facile).

- La championne de base ball sent flancher sa batte.

- Oh ! le centre fou ! (comme au rugby)

- Ah ! ce beau Noah, quel jeu !

- Rien de tel qu'une bonne garde pour se sentir sûr.

- Au SASS, les rugbymen luttent bien joints mais ils luttent hélas sagement. (double)

- A la marquise dont la meute évolue, le chasseur fait admirer deux superbes pièges sous l'averse.

- Les footballeuses apprécient l'élite des buteurs.

- Ce garçon de 12 ans déclare qu'il jouera au tennis à présent.

- La cavalière sentit qu'elle tenait une sacrée frite en se bottant.

- Je cherche des feintes pour l'étranger.

- La fermière montrait ses tresses derrière le facteur et faisait picorer sa poule aux communs.

- Laisse moi approcher la bique de tonton. (On cherche pour une fois)

- Il y a trop de pâtres dans les fourrages.(facile)

- Comment l'écologiste peut il avoir une verte auto magique (facile)

- Ah ! les causses grouillent de poux.

- Pour la femme de l'apiculteur, ce malus me laisse un goût de fiel.

- Il y a trop de malus à Forbach. (facile)

- L'assureur est fou du malus. (facile)

- Il faut le récépissé après l'élection.

- Le maire a peur que les conseillers de son groupe ne veuillent avoir leur chambre dans sa mairie. (facile)

- En 1960, l'ambassadrice à Téhéran demanda si le Madiran était bien chambré.

- La magistrature assise ment debout (facile)

- La toute jeune avocate boit volontiers le verre des juges.

- Les proscrits ont ils droit à la constitution ?

- Ces demoiselles m'autorisent à prendre mes écus dans leurs bas.

- La caissière a l'accès aux bons. (facile)

- Ce don est incomptable (facile)

- Les lois ne servent à rien dans la dèche. (facile)

- La rente a t elle une fonction effective ?

- Votre petite Line est bien sapée. (facile)

- je sens que votre Paul s'affine !

- Mademoiselle, je vous incite à me retrouver. (facile)

- Tête de lard (facile)

- Sabine, quel sex-appeal

- Chérie, je vais coucher Tonton (facile)

- Voyez ce gros Bob très z'alaise (facile)

- La promeneuse a découvert par hasard le goût de l'églantier

- Ah ! la douce peau de Jeanine- Elle est multiple

La coquine tenta de vendre les lettres au vieux facteur mais celui ci incapable de déplier la bte prétendait qu'il ne pouvait presque plus emballer, quel culot ! Vous n'avez vraiment plus qu'un petit tri, veinard !

- La factrice était furieuse car un vent furieux avait déchiré son colis.

- Horreur, ah ! vous chantez quand je vous laisse (facile)

- L'ouvrière a pris un bon coup de blanc au goulot (facile)

- La belle fraiseuse préfère sertir la pièce avant de la carrosser

- La dessinatrice s'occupe du plan du gros moteur.

- La cliente demande au quincaillier s'il a un gond blanc (facile).

- Madame la boulangère vos pains ont goût de ciment (facile).

- Faut il sceller le trou avant la fondation

- Ce petit pâlot m'a fait goûter ses roussettes (facile)

- On voit souvent sur les quais des gueux qui ronflent (triple)

- Mais ces roussettes sont à peine péchées

- Le petit vieux qui vend de la serge se demande combien il a de reste sur les boutons (triple)

- Vos petites pièces pourront toujours faire quelques nippes.

- J'ai vu la tante de la fripière (facile)

- Le fripier apprécie les baisses des grandes fringues.(facile)

- La Chine a toujours aimé le Pakistan

- Voyez cette botte Emile ! (facile)

- Diana exhibait un superbe loup à Chartres.

- Personne n'est jamais assez fort pour ce calcul.

- Quel pied avait la voisine (facile).

- Le chimiste est dérouté par ses petites pipettes.

- Ah ! la grosse masse subite. (facile)

- La voyante prétend que sa boule a toujours été formelle et qu'elle n'a prédit que quand c'est sûr.

- Madame Irma préfère les verseaux à cause de leur pudeur.

- kulé (mathématicien connu) exige une solide enquête

- La voyante rit de voir ses clients amusés de sa boule.

- C'est bien au chaud que mâchent les scorpions.

- C'est surtout au couchant que l'on voit l'épervier

- Connaissez-vous l'ami de ces reinettes.

- L'abysse est pleine de tueurs

- Quelle fine mouche et quel culot ! (facile)

- J'écarte la mouche de cette colonne (facile)

- J'ai horreur des grues des Causses (facile)

- Les puces d'Asie sont réputées pour la longueur de leurs pattes.

- La superbe botaniste observe un plant qui vient de la Guinée

- Mais voyons les pêchers n'ont pas de dattes.

- Le jardinier propose ses courges à la petite vieille.

- Le dentiste a mouillé la carie (facile)

- Docteur, si je suis grosse, est ce grave aussi ?

- La puéricultrice prête sa loupe pour la crèche.

- Elle refuse que le médecin lui palpe la rate sous la chemise.

- Ce médecin est très doué pour traiter les rates chétives.

- Les luxations répétées mènent à la fêlure.

- La jolie stomatologue a fait un dentier au pompiste.(facile)

- Les amazones poussèrent les explorateurs près de labyrinthes.

- Le jardinier croate refuse de biner avec une serpe. (facile)

- L'étudiante en géographie distingue mal le Doubs du Gard.

- Non ! le Var ne se déverse pas directement dans l'Oder, parole de géographe.

- Les collégiennes parlent de foot en babillant.

- Madame le professeur de mathématique connaissez vous l'effet de la translation.

- Les beaux (Z)arts sont un plaisir pour les dieux.

- Ces chanteuses ont toutes, deux paires de luths.

- Cette cantatrice donnait volontiers le ton (facile).

- Dans une chorale mixte dans laquelle je chantais, j'ai connu des dames qui préféraient les chants libres.

- Ténor, du feu ! (facile)

- Quand, j'admire ces magnifiques ténors, j'en perd le ton.

- La jeune soprano vantait souvent le si du ténor.

- Cette Carmen en a assez des do de Bizet

- Cher ténor, je suis effarée par l'ardeur de votre DO

- La Callas n'est pas arrivée à Bizet sans peine.

- Ah ! madame la soprano votre si est troublant

- C'est une limite cette grosse basse.

- Ah ! la basse d'élite (facile).

- Ce Bossuet était bien calé (facile)


- Fanny enlaça effectivement ce gros Panisse

- La poétesse se laisse prendre aux larmes du branchage.

- Jupiter exigeait que Junon batte Saturne. (facile)

- Les anciens bâtisseurs préféraient l'airain au sable (facile)

- On voit ces jours ci des zélés bourrus

-
Le maire prit son Byrrh et quitta la serveuse


- Persée lâchait Pégase quand il dînait

- Chambre d'amis (facile)

- D'Artagnan sortit souvent sa flamberge voyante

- Cavour s'écria : Je refuse qu'on matraque les Pouilles

- Le soldat harki vida ses douilles cédant à la tentation des "fellouzes".

- Mademoiselle, aimez vous ce mur d'ambre ? (facile)

- Avant de construire la nouvelle maison, la jeune mariée regarde le plan de l'égoût

- Je n'aime pas les fausses grilles (facile)

- Tout le monde n'apprécie pas vos motivations, Eiffel et il faut être mordu pour faire ainsi la Tour.

- Ah ! ces cinéphiles et leur mythe de Gabin. (facile)

- Avec l'Abel Gance cela bardait sec (facile)

- La journaliste de la télé expose un fait grossier.

- Tirez beaucoup et vite en l'air

- L'adjudante a un pas bien tranché

- Madame la ministre de la défense, je ne veux pas qu'on tue (facile)

- Attention aux douilles de ces grands cadets ! (facile)

- Les douilles sont coûteuses (facile)

- La belle indigène se méfiait des blancs très galonnés

- Pas moyen de bien bouffer dans ces forteresses !

- Le vaguemestre qui est homo a fouillé le courrier (facile).

- L'élite des pilotes en Libye provoque bien des bangs

- L'artilleur en connaît des culasses (facile)

- L'amiral s'est fait faire une petit pompon sur le pied par la jeune recrue.

- La religieuse regarde les lits pour l'évêché. (facile)

- Monsieur l'abbé votre bible est bien faite

- Les soeurs lingères taillent des fripes à tous les pères en espérant un peu de nappes.

- Ces compères ont de bonnes bouilles

- Monsieur le curé de Labrit, comment préserver les pins de la sécheresse (facile).

- De pieux voil(e)s cachent le bout de la tresse

- Mes soeurs, attention aux taloches des abbés (facile)

- Ahciel à fond !

- La religieuse trouva trop épicée la bête au curry. (facile)

- Depuis qu'il va à la chasse, le vicaire mène ses douilles à la cure (facile).

- Je connais une habitante du nouveau monde qui a dit : Ah ! l'habile magistrate.

- Le 14 mai 2011, il a pris la foule en main (facile).

- Le vicaire mène ses douilles à la cure.(facile)

- Le petit rabbin envie votre taille

- Les cathares avaient toujours de bonnes bouilles (facile)

- Le bourreau piqua les rétines avec son pal en fer (double)

- Mes soeurs ne songez pas toujours au tennis du préau (facile)

- La marchande taille des fripes à son compère.

- Au bar, je suis couvert de petites dettes (facile)

- Peaufiner mes amis et le plus souvent possible (facile)

- Rien de tel qu'une bonne garde pour se sentir sûr

- Elle présentait souvent sa chair à l'épée.

- En Afrique, les canicules ne m'emballent pas

- Mairie de Soustons (facile)

- Il est trop chou pour se farcir des maths

- Salut Patrick (facile)

- Il déplore la foule (facile)

- Le chasseur tirait des morses hagards

 - La princesse apprécie la dotation du roi (facile)

 - Cette grosse vache veut des herbes des Vosges (difficile)

- Le cuisinier a un canard sur le feu

 - Zut, Job ! (facile)

 - Seule la jeune urbaniste connaît le plan de son égout

- Passer de la crête à l'abime (facile)

- La fermière sait que sa poule mue (facile) et elle vit aux champs

- Quel beau métier professeur (double et difficile) il y a le mot prometteur


- Dès qu'on touche à son petit banc,cet enfant boude.

- La belle botaniste admire ce plan qui vient de Guinée (facile)

ATTENTION A PARTIR DE CETTE LIGNE IL PEUT Y AVOIR DES REPETITIONS OU DES CONTREPETERIES VOISINES A CELLES DEJA ECRITES CI DESSUS

- La jouvencelle glisse dans la piscine (facile) 1

- Mon oncle perd courage devant les amas de patentes 2

- Soldats, brûlez vite ces camps ! 3

- La femme du capitaine a fait mander le mousse à bord (facile) 4

- La bonne épouse connaît son dû. (facile) 5

- Elle a du tracas jusqu'au cou 6

- La malheureuse contorsionniste s'est tordu l'humérus  (facile) 7

- Marinières, laissez les péniches (facile et un peu poussive) 8

- La duchesse n'est pas femme à découper la biche en trente 9

- Il faut retrousser la culotte pour enfiler les patins (facile) 10

- La bergère est très intéressée à voir passer ce pitre 11

- La femme du maire de Nîmes voudrait plus d'écus pour son Gard 12

- La marquise lavait son caleçon de satin 13

- Voici, monsieur, le scénario, tout de mon cru (facile) 14

-  En Armagnac, c'est la discorde dans le ménage quand le beau père est bouilleur de cru 15

- La superbe Marion m'a fait un beau papier 16

- Le marin embrasse la Marion sur le quai 17

- A Saint Sever, on voit bien les populations laborieuses du Cap. 18

- Le prieur a tiré son capuce devant le préfet 19

- Le maniement réitéré des fonds multiplie les mouvements des caisses 20 (facile).

- Voulez vous mademoiselle des nouilles, encore (facile) 21






Aucun commentaire: