mercredi 8 octobre 2008

S : Saint Sever autour de 1910, Places et Rues

Pourquoi évoquer les places et les rues de Saint Sever vers 1910 ?

Pour deux raisons :

1ère C'est le début de la photographie qui engendre une grande édition des premières cartes postales. Les vues que je vais vous présenter proviennent 
- de ma collection, 
- de celles de quelques amis
- du site Delcamps
- des archives municipales
Les photos actuelles j'en suis l'auteur sauf précision

2ème 1910 est encore une période faste pour le rayonnement du Cap de Gascogne sur la Chalosse, le Tursan et la vallée de l'Adour avec 
- la Sous-Préfecture et ses administrations dérivées
- la Tribunal
- l'Hôpital
- les 3 départs des récentes voies ferrées desservant Dax, Mont de Marsan et très bientôt Hagetmau puis dans le futur Pau (jamais réalisée)
- fait inattendu, la résidence provisoire, rue Durrieu, de l'évêque d'Aire et de Dax. En effet, en raison des mauvais côtés de la loi de séparation de l'église et de l'état, Monseigneur Eugène François Touzet qui a été "jeté à la rue" à Aire, le 24 décembre 1906 au soir (joyeux Noël souhaité par les anticléricaux) s'est réfugié en catastrophe à Saint Sever. Il reste au Cap de Gascogne, jusqu'au début 1912.  

PLAN DE CET ARTICLE :

A l'image de ce blog c'est l'ordre alphabétique qui classera 
les Places 
les Rues
 
Chaque lieu sera traité avec
- un plan actuel et/ou ancien
- un petit rappel historique qui ne sera pas une étude approfondie
-  photo(s) époque 1910
-  photo(s) actuelle(s)

P comme Places

Bar(r)at :

ACTUELLEMENT



HISTOIRE
Placette qui s'est créée peu à peu à l'angle des fossés ouest et sud de la ville médièvale. L'immeuble figurant sur le cadastre de 1844 (photo ci-dessous) a été démoli et la placette fut nettement agrandie lors de la 2ème moitié du XIXème siècle. C'est alors que la rue Tembourère devient place du Bar(r)at.


PROBLEME ACTUEL DE L'ORTHOGRAPHE
BARAT avec un seul R
Plaque actuelle

Simin Palay  dans son dictionnaire béarnais-gascon traduit d'un seul mot barat par fossé
BARRAT avec deux R comme sur le cadastre actuel

 
Dictionnaire de Simin Palay

Les deux orthographes se justifient mais n'y avait il pas un petit ilot fort entre le Barrat la rue St Vincent de Paul et la rue Tournante comme pourrait l'évoquer le cadastre ci-dessus

FETES AU BARRAT :



Scan d'une photo encadrée propriété de Monsieur Michel Dubernet

Bas du Pouy



ACTUELLEMENT

HISTOIRE ET SITE
Contrairement aux apparences actuelles le Bas du Pouy était un carrefour dès la préhistoire entre
-  un axe nord sud, très important : traversée du fleuve Adour et montée sur l'oppidum barré de Morlanne par la côte de Brille
- un axe est ouest longeant la rive gauche du fleuve avec montée sur le plateau par la gorge du Touron
Quand l'intendant d'Etigny dans les années 1770 crée la rampe de Morlanne le quartier devient un cul de sac. L'hôpital des pélerins et son église ferment à la même époque.
La place a été restructurée en 2012
CADASTRE 1809
On voit bien les 4 routes qui se croisaient sur la place : vers le moulin, vers le plateau, vers l'ouest et vers le nord avec le pont sur le canal du moulin

CADASTRE 1844


CADASTRE ACTUEL   



PHOTOS AUTOUR DE 1910




FETES DU BAS DU POUY 




Cap du Pouy
 ACTUELLEMENT
Vue aérienne Géoportail




SITE ET HISTOIRE
A l'origine comme on peut le deviner avec la photo aérienne ci-dessus la place est un ravin séparant Morlanne du plateau de la ville et du Touron.  il devait exister un pont en bois pour relier les 2 versants.
Dans la partie nord de l'actuelle place, il devait exister une petite langue de terre qui reliait Morlanne au plateau de la Cize. Les habitants de Morlanne ont monté la terre créant les 2 buttes féodales pour faire un oppidum barré et faciliter la circulation en haut de la côte de Brille pour accèder à Morlanne, à la Cize et à la ville.
En 1780 l'intendant d'Etigny en créant la rampe contournant Morlanne comble le ravin et trace au cordon la place carré actuelle. La déviation de la ville (2004) a permis de remodeler la place en 2012.

1782 : plan de création de la place et du remodelage du bas de l'actuelle rue Lafayette le trait rouge marque les 2 lignes d'enceinte de la ville - archives municipales

CADASTRE  
1809

1844
La page de la ville est abimée car ce cadastre a servi pendant 100 ans.
2017 
Copie site officiel du cadastre
PHOTO VERS 1910 


Léon Dufour
ACTUELLEMENT

HISTOIRE 
Les origines de cette place triangulaire ne sont pas connues. Quand l'abbé Suavius en 1100 autorisa la construction de remparts autour du bourg originel, cet endroit est situé le long du mur de ville qui passait rue de l'Hôtel de Ville. Au 12ème siècle pour des raisons militaires, c'était donc un espace vide.
Quand plus tardivement dans le Moyen Age, le bourg se développa au sud la place fut créée (?).
La feuille du centre ville du Terrier des Bénédictins (sorte de cadastre établi au milieu du XVIIIe) ayant disparu, on ne peut connaître la morphologie de cette place qu'à partir du cadastre de 1809:

cadastre 1809 - peu de renseignements exploitables
 
cadastre 1844 - plan en mauvais état
cadastre actuel
PHOTOS VERS 1910 
Maisons fortement modifiées ou démolies comme la superbe maison à colombages type béarnaise

Que de modifications depuis le début du XXe
Cette place qui s'appelait place Lamarque au milieu du XIXe vient d'être baptisée Léon Dufour en honneur au célèbre entomologiste
Vue du sud vers le nord

Louis Fournier

HISTOIRE

Cet article présente les places et les rues en 1910. A cette époque, la place Louis Fournier n'existait pas, c'était la cour de l'école de la rue Lafayette. Néanmoins, je fais une exception à la règle. Cette place fut créée en 1990 lors du désenclavement du Touron. 

ACTUELLEMENT


CADASTRE
1809

En 1809, la place actuelle est un jardin d'une maison située rue Lafayette


 1844

100 ans de service auprès du public cela use les plans cadastraux
Actuel

Je ne possède pas de photographie de ce lieu vers 1910 car c'était la cour de recréation d'une école


Morlanne 

A SUIVRE EN DE MULTIPLES EPISODES

Aucun commentaire: